L'enfant avant 2 ans L'enfant de 2 à 4 ans L'enfant de 4 à 6 ans Médias Jeux Commentaires

www.maternecole.com - Copyright © Juin 2012 - Tous droits réservés - Webmaster: Dorian

L’équipe de Maternécole: Laetitia, Isabelle et avec la participation d’ Angie - E-mail: contact@maternecole.com

Questions-Réponses Recettes Liens utiles La Boutique

Plan

du

site

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par e-mail Partager sur Google Bookmarks

CAS D’ECOLE



 

« Léa est née en décembre. Elle se retrouve donc avec des enfants de 11 mois de plus qu’elle, ce qui à cet âge, représente une grosse différence. Et de fait, elle est toujours plus lente. Ais ce qui semblait normal en petite section ne s’améliore pas avec son passage en moyenne section et grande section.

C’est surtout le fait que l’écart entre Léa et les autres enfants de sa classe se creuse au fil des ans au lieu de s’estomper qui étonne ses enseignants successifs. En outre les autres enfants nés en fin d’année ne présentent pas tous cette lenteur. Même s’il est vrai que des enfants sont plus lents que d’autres, le fait que Léa n’arrive jamais à réaliser un travail, quel qu’il soit, dans les temps, peut finir par être pénalisant. »


COMPRENDRE POURQUOI CELA ARRIVE

En maternelle, la psychomotricité des enfants évolue, mais pas tous à la même vitesse pour tous. Cela ne veut pas dire que des enfants lents deviendront des adultes lents, mais plutôt que la maturation des jeunes cerveaux ne se fait pas au même rythme pour tous.


REPERER QUAND CELA NE VA PLUS

Ce qui peut relever de l’anormalité est lorsque l’écart constaté entre enfants nés au début d’année et ceux de fin d’année ne se réduit pas avec le temps, lorsque cette lenteur touche l’enfant dans tous les domaines (habillement, repas, exécution d’une tâche…)

La dyspraxie (visuospatiale ou visuo-constructive) est un trouble qui engendre des difficultés pour tout ce qui touche à l’organisation du travail. Un enfant dyspraxique doit, par exemple, beaucoup s’appliquer quand il écrit sinon il est illisible. De ce fait l’enfant est plus lent, n’arrive pas toujours à finir ses tâches dans les temps. Attention, il ne s’agit aucunement d’un problème d’intelligence.


COMMENT ABORDER CE TYPE DE PROBLEME

Si votre enfant présente des lenteurs à l’école et à la maison, cela vaut la peine de voir un psychomotricien ou un neuropsychologue pour faire un bilan. En cas de dyspraxie avérée, une rééducation est programmée.



Questions - Réponses